Grande vitesse Bordeaux–Toulouse: l’EPFL au coeur du débat

Grand soleilLa grande vitesse dans le Sud-Ouest de la France est l’objet d’une vive controverse. L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) –et plus précisément son groupe LITEP, spécialisé dans les questions ferroviaires– a analysé le projet de LGV (ligne à grande vitesse) et les alternatives qui lui sont proposées pour relier Bordeaux à Toulouse.

Dans leur rapport de juillet 2015, les auteurs –sous la direction du Dr Panos Tzieropoulos– confirment notamment que le «prix de la minute gagnée» est plus élevé dans le scénario d’une requalification de la ligne actuelle (3,5 milliards d’euros pour des gains de temps de l’ordre de 20 minutes) que dans l’option d’une ligne nouvelle à grande vitesse (5,7 milliards pour des gains de temps de 49 à 56 minutes). Ils écartent aussi l’hypothèse de trains pendulaires; malgré des investissements conséquents, ces derniers ne permettraient de gagner que 17 minutes sur la ligne actuelle.

LITEP07.2015

Ligne diamétrale de Zurich: gain de 18 minutes de Genève à Saint-Gall

Grand soleilLes CFF ont inauguré le 26 octobre 2015 la ligne diamétrale reliant les gares de Zurich-Altstetten à Zurich-Oerlikon via la nouvelle gare centrale souterraine de la Löwenstrasse. Cette ligne nouvelle, qui s’étend sur 9,6 kilomètres, emprunte deux ponts de 1154 mètres (Letzigrabenbrücke) et 394 mètres (Kohlendreieckbrücke), qui culminent à 16 mètres de hauteur, pour s’enfoncer ensuite sous l’actuelle gare principale et traverser le tunnel du Weinberg, d’une longueur de 4,8 kilomètres. Huit ans de travaux et 2 milliards de francs ont été nécessaires pour venir à bout du chantier. Plus de détails dans 24 heures du 27 octobre 2015 et dans le numéro 28 de Transports romands, à paraître en décembre 2015 (Photo 24 heures/Keystone).

24h27.10.15

De Charybde en Scylla: disparition du TGV Lyria de Genève à Lille

OragePériode sombre pour le rail. Après la disparition d’une série de relations Genève–Paris et Genève–Marseille des TGV Lyria (voir notre article du 20 octobre 2015), le site de la compagnie vient d’annoncer la suppression de la relation Genève–Lille, inaugurée en grandes pompes il y a un an à peine: «Lancée en décembre 2014, la ligne Genève<>Lille n’a pas rencontré le succès attendu. A compter du 15 octobre, elle ne sera plus commercialisée pour des circulations à partir du 13 décembre 2015».

Après les coups de boutoir de l’avion, puis du bus à prix cassés, le chemin de fer recule sans se battre. Une situation regrettable pour les voyageurs et pour tous ceux qui défendent le développement durable, parcimonieux en consommation d’énergie et en production de CO2. Plus de détails dans le communiqué de presse de la CITraP Genève du 21 octobre 2015.

Hémorragie des TGV de Genève à Paris et à Marseille

OrageUne diminution sans précédent des dessertes Genève–Paris et Genève–Marseille est prévue pour la fin de l’année. Les défenseurs du rail dénoncent des choix néfastes. Plus de détails dans le communiqué de presse du 14 octobre 2015 de l’association rail dauphiné savoie léman (ardsl)  et sur le site du quotidien Le Temps (16 octobre 2015) (photo Le Temps).

LT16.10.15

MBC: 120 ans sur rail, sur route et dans les airs

Grand soleilLes Transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC) profitent de leurs 120 ans pour annoncer un bouquet de projets: cadence à 30 minutes entre Morges et Bière dès décembre 2015, nouveau matériel roulant de la firme Stadler, centre de gestion du trafic à créer dans le futur siège de la compagnie, démarrage du transport de gravier depuis Apples dès juin 2016 et, last but not least, projet d’une télécabine urbaine pour relier Morges à Tolochenaz. Plus de détails dans 24 heures du 16 octobre 2015; festivités des 120 ans du MBC le samedi 24 octobre 2015, de 9h00 à 17h00, dans les gares de Bière, Apples et L’Isle (photo archives MBC).

BAM

Léman express battra au quart d’heure entre Coppet et Lancy–Pont-Rouge

Grand soleilLa première étape du Léman Express (ex CEVA) prévoit une circulation des trains au quart d’heure entre Coppet et Lancy–Pont-Rouge aux heures de pointe dès fin 2017. Les travaux nécessaires à ce développement de l’offre ont débuté le 6 octobre 2015. Pour un investissement d’environ 100 millions de francs, financés par la Confédération et les cantons de Vaud et Genève, deux îlots de croisement des trains régionaux seront construits dans les gares de Mies (VD) et Chambésy (GE). Plus de détails dans le communiqué de presse du 6 octobre 2015 (Photo 24 heures/Keystone).
Chambesy