Oui au Limmattalbahn, le tramway qui reliera les cantons de Zurich et d’Argovie

Grand soleilUne ligne de tramway reliera, dès 2022, Zurich-Altstetten à Killwangen, dans la vallée de la Limmat. Les citoyens zurichois ont approuvé ce dimanche 22 novembre 2015 un crédit de 510,3 millions de francs, ainsi que les 136,3 millions nécessaires aux aménagements routiers correspondants. Plus de détails sur le site du quotidien Le Matin du même jour.

Limmattalbahn

Accident sur une rame d’essai du TGV Paris–Strasbourg

OrageLe 14 novembre 2015, une rame TGV de mesures et d’essais a déraillé à Eckwersheim, dans le Bas-Rhin, à 12 kilomètres de Strasbourg. Le TGV circulait sur un tronçon de la ligne à grande vitesse Paris–Strabourg non encore ouvert aux circulations commerciales; il a percuté un pont, quitté la voie puis est tombé dans le canal en contre-bas. Le bilan établi par la Préfecture est de 11 morts et de 37 blessés. Trois enquêtes sont en cours: l’enquête judiciaire, celle du Bureau enquête accident et celle interne à SNCF. Guillaume Pepy, le président de la SNCF, a annoncé que ce déraillement sans «précédent», le plus grave depuis la mise en service du TGV en 1981, reste encore «inexpliqué». Plus de détails dans «La lettre confidentielle» No 92 du 16 novembre 2015 de la revue «Ville, rail & transports».

HuffPost15.11.15
(Photo Le Huffington Post du 15 novembre 2015)

Vers une nouvelle desserte ferroviaire des Hautes écoles de l’Ouest lausannois?

Grand soleilDans sa leçon d’honneur donnée le 11 novembre 2015 à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), le professeur Martin Schuler a résumé les conclusions d’une étude menée par le bureau d’ingénieurs BG sur mandat de l’EPFL. Pour assurer la desserte à long terme des Hautes écoles de l’Ouest lausannois (EPFL et Université de Lausanne), une nouvelle ligne ferroviaire souterraine des CFF relierait Morges-Est à Lausanne; trois tracés sont proposés (voir carte ci-dessous), ainsi qu’un projet d’horaire et un cadre financier. L’idée d’irriguer les Hautes écoles par le réseau CFF est due au professeur Schuler; elle pourrait bien entendu se combiner avec le projet de ligne nouvelle Genève–Lausanne défendu par les associations citrap-vaud et CITraP Genève.

BG6.2.14
Carte montrant les trois tracés de Morges-Est à Lausanne via les Hautes écoles (extrait du rapport BG Ingénieurs Conseils «Nouvelle liaison ferroviaire Lausanne–Morges via les Hautes Ecoles» du 6 février 2014).

Deux accidents ferroviaires élucidés

OrageLe Service suisse d’enquête de sécurité (SESE) vient de publier deux rapports relatifs aux accidents de Daillens (25 avril 2015), sur la ligne CFF Lausanne–Yverdon, et de Baulmes (2 octobre 2015), sur la ligne TRAVYS d’Yverdon à Sainte-Croix. Dans la cas de Daillens, c’est un défaut de maintenance du matériel roulant (boîte d’essieu d’un wagon) qui a provoqué le déraillement du convoi; dans le cas de Baulmes, c’est un défaut de conception du circuit pneumatique de freinage (plus précisément la valve A14) qui est la cause principale de la dérive du train. Les deux rapports ont exclusivement pour but de prévenir des accidents ultérieurs et ne comportent donc aucune appréciation juridique.

L’accident de Daillens fait l’objet du rapport intermédiaire du SESA du 12 novembre 2015, d’un commentaire de 24 heures du 14 novembre, ainsi que de notre page d’actualité du 25 avril 2015. La dérive de Baulmes est analysée dans le rapport intermédiaire du SESA du 12 novembre 2015, et dans deux articles parus dans 24 heures les 3 octobre et 14 novembre 2015.

(Photo Jean-Paul Guinnard, 24 heures du 3 octobre 2015)

3.10.15

Ombres et lumières de l’horaire 2016

Soleil et nuagesLes vastes chantiers de Léman 2030 démarrent sur l’Arc lémanique; afin d’augmenter les capacités du réseau sur l’axe Genève-Lausanne, un remaniement conséquent de l’horaire 2016 est nécessaire. La plus importante modification de celui-ci aura lieu sur la ligne du Pied du Jura: entre Yverdon-les-Bains et Bienne, les trains pendulaires (ICN) se suivent actuellement à trois minutes d’intervalle; avec le nouvel horaire, ils seront décalés de 30 minutes, permettant donc un cadence à la demi-heure entre Yverdon et Zurich au prix de l’abandon de la relation directe entre l’Arc lémanique et Bâle via Delémont. Si Morges récupère la halte des convois ICN de et vers le Pied du Jura, Nyon perd l’arrêt de ces mêmes ICN, à l’exception du matin et du début de soirée. Enfin, l’utilisation de la nouvelle ligne diamétrale –traversant Zurich sans rebroussement– permettra de gagner 18 minutes entre la Métropole lémanique et Saint-Gall.

Plus de précisons dans le communiqué CFF du 11 novembre 2015, y compris ses deux cartes pour le trafic régional et le trafic grandes lignes, ainsi que dans l’édition du 12 novembre du quotidien Le Temps et dans le numéro 28 de Transports romands, à paraître en décembre 2015.

TraficGL

CFF, mobilis, unireso: un abonnement sur mesure pour les pendulaires

Grand soleilUn nouvel abonnement fait son apparition dans la palette des titres de transports, dès le 13 décembre 2015. Les régions de Nyon et de Genève sont les premières bénéficiaires de l’abonnement modulable. Il est pratique, flexible et spécialement adapté à la clientèle pendulaire qui se déplace entre deux pôles urbains et conjugue au quotidien bus, tram et train. Une introduction au niveau national de ce titre de transport est prévue pour décembre 2016. Plus de détails dans le communiqué de presse du 3 novembre 2015.

Carte3.11.15