Green Class CFF: la mobilité 5 étoiles

Grand soleilSwissPass avec abonnement général 1re classe, voiture électrique BMW i3, PubliBike, Mobility, Parc+Rail et bien plus encore: les clients pilotes de Green Class CFF pourront profiter, pour un prix fixe (12’200 CHF par an), d’une offre complète, flexible et écologique. Les CFF espèrent ainsi rassembler des expériences qui leur permettront de façonner la mobilité de porte-à-porte. Cent cobayes sont invités à s’annoncer jusqu’au 16 novembre 2016. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF et dans Le Temps du 28 octobre 2016 sous la plume de Bernard Wuthrich.

Grande vitesse ferroviaire en Suisse: le débat repart

Grand soleilSous la présidence d’Olivier Français (PLR/VD), la Commission des transports du Conseil des Etats vient d’aborder la question cruciale de la grande vitesse ferroviaire en Suisse. Sous la plume de Fabian Muhieddine, l’édition du 23 octobre 2016 de l’hebdomadaire Le Matin Dimanche consacre un tour d’horizon à cette problématique, en relevant notamment le projet «Plan Rail 2050» de la citrap-vaud visant depuis 2010 le même objectif (carte: selon la croix fédérale de la mobilité).

matdim23-10-16

Le bus «low cost» à l’assaut du rail

Soleil et nuages«Pourra-t-on bientôt relier Berne à Zurich voire Lausanne à Genève en bus low cost? En début d’année, cela paraissait exclu. Dans sa réponse à une motion de Philippe Nantermod (PLR/VS), qui milite pour la libéralisation du transport de voyageurs en autocar en Suisse, le Conseil fédéral développait un argumentaire protectionniste en faveur des CFF. Il citait «les sommes considérables» investies dans «l’aménagement des infrastructures ferroviaires» et rappelait que les CFF sont au bénéfice d’une concession qui «confère aux grandes lignes une certaine protection contre la concurrence»». Selon l’article de Bernard Wuthrich, paru dans Le Temps du 19 octobre 2016, complété par l’éditorial de Sylvain Besson, dans la même édition.

lt19-10-16

Nouvelles offres de bus et de covoiturage, une menace pour le rail?

Soleil et nuagesSi des bus devaient un jour concurrencer le rail sur des trajets phares comme par exemple Berne–Zurich ou Genève–Lausanne,  quels seraient les effets sur la rentabilité du rail? Sur l’engorgement du réseau routier? Sur la densité du trafic dans les villes concernées?

Le colloque d’automne d’OUESTRAIL, qui se tiendra à Yverdon-les-Bains le vendredi 4 novembre 2016, de 10h00 à 13h45, tentera de répondre à ces questions. L’entrée est libre, mais l’inscription est obligatoire: tous les détails dans le programme du colloque.

colloque2016

Accident de Daillens: un essieu défectueux coûte 10 millions

OrageQuatre wagons renversés; 25 tonnes d’acide sulfurique et trois tonnes de soude caustique échappées des citernes: l’accident ferroviaire de Daillens, le 25 avril 2015 à 2h54, a marqué les esprits. Le rapport final du Service suisse d’enquête et de sécurité (SESE), publié le 3 octobre 2016, confirme la cause du drame: la perte de la boîte d’essieu avant-gauche du vingtième wagon, contenant la soude caustique, sur les vingt-deux qui composaient le convoi. Plus de détails dans 24 heures du 4 octobre 2016, sous la plume de Philippe Maspoli (photo SESE).

rapportdaillens25-4-15

La CITraP et Pro Bahn refusent l’offre CFF de 2017 pour la ligne sommitale du Gothard

Soleil et nuagesDans un communiqué de presse commun daté du 22 août 2016 –une grande première– les deux associations CITraP Suisse (Communauté d’intérêts pour les transports publics) et Pro Bahn Schweiz (Pro Rail Suisse) remettent vigoureusement en question l’offre CFF de 2017 pour l’exploitation de la ligne sommitale du Saint-Gothard. La citrap-vaud se félicite de cette action commune, qui préfigure une meilleure collaboration des deux lobbies suisses défendant les usagers des transports publics.