Grande vitesse ferroviaire ou autoroutes à deux niveaux?

Soleil et nuagesMonsieur Daniel Cattin, spécialiste suisse alémanique en aménagement du territoire, vient de publier une étude originale intitulée «Hochgeschwindigkeits-Bahnnnetz statt Doppelstockautobahnen!» qui reprend et amplifie les thèses du Plan Rail 2050 développé par le groupe de travail éponyme de la citrap-vaud. Les éléments originaux de ce rapport peuvent se résumer ainsi:

  • Analyse de la croissance de la population suisse (15 millions d’habitants en 2100).
  • Révolution technique sur la route: boom des cars à longue distance, généralisation de la traction électrique et de la conduite automatique.
  • Conséquences des progrès routiers: menace frontale contre le réseau de chemin de fer sous sa forme actuelle; scénario du pire: un réseau d’autoroutes à deux niveaux.
  • Parade: un réseau ferroviaire à grande vitesse (320 km/h), à grande capacité (jusqu’à 18’000 passagers par heure et par sens) et haute fréquence (cadence de 10 à 15 minutes sur les axes principaux).
  • Urgence sur l’axe ouest-est (Genève–Saint-Gall) où réside le 90% de la population suisse.
  • Tracés des lignes nouvelles massivement enterrés (tranchée ouverte, couverte ou tunnel).

Vu l’intérêt de ce rapport, y compris certains de ses résultats controversés, il a été décidé d’en faire un débat au sein du nouveau cadre du «Café de la mobilité» de la citrap-vaud, à Lausanne, au début de 2017. Entre-temps, vous pouvez accéder ici au rapport original, en langue allemande.

HGNetzcattin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *