La collision ferroviaire de Rafz est due au non-respect d’un signal

OrageLes CFF ont procédé à des analyses poussées suite à l’accident de Rafz, le 20 février 2015. Les premiers éléments indiquent que la collision est due au non-respect d’un signal par le train RER. Le déroulement exact de l’accident fait encore l’objet d’une enquête. La sécurité, objectif central du groupe, a la plus grande priorité. Par mesure de précaution, les CFF limitent la vitesse après les rebroussements jusqu’au premier signal (Communiqué de presse CFF du 27 février 2015).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *