Trafic ferroviaire suspendu sur la ligne La Chaux-de-Fonds–Les Ponts-de-Martel: rétablissement rapide exigé

OrageLa compagnie transN (transports publics neuchâtelois), fruit de la fusion des TN (Transports publics du Littoral neuchâtelois) et TRN (Transports régionaux neuchâtelois), vient de décider abruptement l’arrêt de l’exploitation de la ligne Les Ponts-de-Martel–La Sagne–La Chaux-de-Fonds dès le 1er mai 2016 et ce jusqu’à nouvel avis. La raison en est la sécurisation de quelque 80 passages à niveau, pour la plupart privés et utilisés par les agriculteurs de la vallée. Il semble que les directives de l’Office fédéral des transports aient été demeurées lettre morte durent les (assez longues) négociations de fusion entre les TN et les TRN. En tout état de cause, les Chemins de fer du Jura (CJ) ont mené, quant à eux, l’exercice avec succès.

Cela n’explique pas cette précipitation. Actuellement, l’exploitation est assurée par des bus de transN avec un temps de parcours allongé de 12 minutes, soit 35 au lieu de 23 minutes pour 17 kilomètres! Il en résulte la nécessité d’utiliser deux bus par heure, donc augmentation du coût d’exploitation. En outre, aux heures de pointe, les correspondances ne sont pas assurées en raison des bouchons en ville de La Chaux-de-Fonds.

La compagnie transN compte sécuriser les passages à niveau entre La Sagne et La Chaux-de-Fonds pour la rentrée scolaire de fin août. Aucun délai n’est prévu pour le second tronçon, mais les spécialistes estiment que l’on pourrait parfaitement mener les travaux sans interruption du trafic. En tout état de cause, le conseiller d’Etat Laurent Favre n’a pas caché son vif mécontentement, car le canton n’a été averti qu’au dernier moment, tout comme le président du conseil d’administration de transN. Il a rappelé que la ligne était partie intégrante du projet de Neuchâtel Mobilité 2030 avec modernisation et amélioration de la desserte.

Les défenseurs de la ligne souhaitent un rétablissement rapide du trafic ferroviaire. A moyen terme, ils souhaitent l’acquisition de rames à plancher bas et la correction du tracé dans le cadre de la rénovation programmée de la route Les Ponts-de-Martel–La Sagne.

Blaise Nussbaum
Rédacteur de TRANSPORTS ROMANDS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *